Pumpkin spice latte végétal



Les plus fidèles connaissent mon addiction aux courges.
En répertoriant l'ensemble de mes recettes ces derniers jours ( j'améliorerai certainement à l'avenir cet index et l'aménagerai en sous-catégories afin de faciliter les recherches mais je ne vous cache pas que répertorier un petit 400 recettes, ça pique les yeux, je vais donc les laisser se reposer un peu mes mirettes ! ), je me suis aperçue à quel point j'avais pu monopoliser le blog de ces doux et merveilleux légumes l'an passé. J'ai peut-être d'ailleurs perdu quelques lecteurs qui ne les aiment pas tellement mes recettes étaient composées de courges en tous genres. Je suis passée du butternut au potimarron puis au pâtisson sans oublier le potiron sans m'apercevoir que l'automne puis l'hiver était passé et que Petits repas entre amis les avait vécu, l'un puis l'autre, en orange. Je ne vais donc pas revivre et faire revivre mon addiction à travers le blog. Si ?!
Néanmoins, impossible de ne pas en profiter.
Les courges sont disposées à la maison comme symbole d'un automne déjà très clairement installé à SPb. Je ne vais d'ailleurs pas tarder à repartir en expédition sur le marché.
L'année dernière, j'avais décliné des recettes aussi bien salées que sucrées, étais passée de plats de pâtes réconfortants aux soupes et velouté tout doux, des pumpkin tarts épicées aux gratins déguisés en orange, de risottos aux crumbles en habits d'automne oubliant même qu'Halloween était la fête à ne pas manquer aux USA. Mon Minipouce s'était vu vêtu en urgence le soir même de son déguisement et avait pu finalement jouer avec les voisins et sonner aux portes en clamant " trick or treat ?!! " Mais ... un peu plus et c'était grillé cette histoire là ! Pauvre Minipouce.

Cette année, j'ignore si cette célébration aura lieu en Russie mais j'en doute. Je ne vois aucune préparation dans les magasins. Aux USA, dès la rentrée de septembre, les vitrines étaient décorées en orange et noir. Pour autant, je n'en serai pas contrariée. Minipouce non plus. Ce n'est pas une fête qui me passionne, loin s'en faut, et lui non plus semble-t'il.

Revenons à nos courges.
Aux USA aussi.
Vous allez penser que je suis nostalgique, hein ? Vous n'avez pas foncièrement tort. La vie californienne est belle et bien aux antipodes de ma nouvelle vie en Russie. Mais si à San Francisco je me délectais d'un pumpkin spice latte ( pas au Starbucks, il y avait bien mieux, croyez-moi ) par pure gourmandise ( hum ... ), ici, cette boisson réconfortante aux chaudes saveurs épicées n'en est pas moins qu'une véritable parade aux basses températures. Il ne fait pas si froid certes mais depuis un mois, je ne vous cache pas que sans le bonnet, il fait frisquet. Et pourtant mes cheveux couvrent mes oreilles !

Je vous offre une tasse ? Euh ... un bug ?


La recette :

- 2 càs bombées de purée de potimarron 
- 2 belles càc de sucre brun non raffiné ( ou sirop d'agave ) 
- 8 à 10 gouttes d'extrait naturel de vanille liquide bio 
- 1 càc bombée de pumpkin spice ( cannelle, gingembre, muscade, girofle, cardamone ) 
- 20 cl de lait végétal 
- 1 shot d'espresso 

Le déroulement :

1- Dans une casserole, fouettez ensemble la purée de potimarron ( maison pour moi ) avec le lait ainsi que les épices et la vanille liquide.
Le mélange est quelque peu dense et doit être mousseux.

2- Poursuivez la cuisson sur feu très doux jusqu'à ce que le liquide soit fumant.
Ne portez pas à ébullition.

3- Transférez dans votre contenant favori et versez le café serré bien chaud.

4- Ajoutez de la crème fouettée si vous le désirez ( je n'en ai pas trouvé chez moi mais il est vrai que c'est encore plus " cocoon " avec un joli nuage blanc sur le dessus ! ) et saupoudrez de pumpkin spice et/ou de vanille en poudre.

5- Servez rapidement et laissez le charme agir de cette boisson envoûtante.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire