Soba à la crème de sésame noir & grenade



Je ne suis pas peu fière de vous annoncer que j'ai rejoint la campagne " Jeudi Veggie ", animée par l'Association Végétarienne de France à laquelle je suis adhérente depuis quelques mois déjà. Sollicitée par Elodie l'animatrice de la campagne il y a quelques semaines pour devenir blogueuse partenaire, vous imaginez que je n'ai pu refuser une telle proposition. Il s'agit pour moi de proposer des recettes et autres fiches produits permettant d'illustrer le végétarisme et ainsi encourager à consommer végétarien une fois par semaine : le jeudi ! Ou plus ! Ou naturellement de façon permanente ! ;-) Ben quoi, mes recettes ne vous donnent pas envie de consommer sain, coloré et de vous régaler les papilles ?!


Je ne vous contrains point mes ami(E)s gourmand(E)s, je vous incite à privilégier une alimentation toute à la fois éthique et écologique favorisant une meilleure santé dans le simple et unique but de vivre sereinement. Vous admettrez que la santé est la condition sine qua non d'une vie sereine et réussie. Lorsque l'on est, rien que ponctuellement, atteint, notre vie et notre bien être s'en ressentent immédiatement. Certes, manger végétarien n'est pas la solution unique et magique pour ne pas tomber malade. Quoique. Etudes et expériences personnelles à l'appui, les chiffres démontrent une nette amélioration des conditions de vie et notamment en matière de santé. A fortiori, la possibilité qui nous est offerte de consommer équitablement n'en est pas moins négligeable du point de vue environnemental. Pour beaucoup, la majorité malheureusement, des résultats probants ne seront pas visibles et obtenus en cessant de consommer des animaux. Et pourtant. Les faits le montrent. Lisez. Renseignez-vous. Eteignez la télévision et abandonnez les journaux télévisés orientés et détournés des réalités. De l'effarante réalité. Affranchissons-nous de l'endoctrinement collectif. De brèves explications sont apportées ici. L'on cesse de dire et répéter qu'il faut agir vite sans quoi notre planète ne s'en sortira pas. Il ne suffit pas d'en parler. A son échelle, chacun peut contribuer, si ce n'est à la sauver, à l'épargner, à protéger ce qu'il est encore possible de protéger.
Consommez végétarien est un acte individuel et personnel qui doit être un engagement pour la collectivité.



❝ Aussi longtemps que les hommes massacreront les animaux , ils se tueront entre eux ❝.
[ Pythagore ]



Force est de constater que les choses évoluent depuis ces dernières années, ces derniers mois. Les prises de conscience sont telles que des tas d'associations, d'événements, d'initiatives individuelles ou non sont mis en place dans l'objectif de faire changer les habitudes et les mentalités. Les regroupements sont de plus en plus fréquents, nombreux et atteignent également de plus en plus d'adhérents. Le végétarisme n'est pas une secte, bien qu'Isabelle Richaud - L'Humanité face au miroir-  parle dans cet article de " religion du végétarisme ", simplement un mode de vie naturel et intelligent.



Pourquoi êtes-vous végétariens, végétaliens, vegans, vous ?



A titre personnel, je le dis souvent ici, à travers le blog, je ne ressens aucune frustration.
Je ne m'interdis plus aucun aliment comme je pouvais le faire par le passé.
Je suis aujourd'hui en meilleure santé qu'il y a quelques mois ( je n'ai toujours pas résolu mes problèmes de migraines ... et pourtant l'ostéopathie avait produit ses effets ... un temps ) et ai enfin retrouvé ma condition physique des années passées ( mon cas est particulier -ma vie en Russie, etc- aussi et je sais que vous n'êtes pas si compliqués que moi ... si ?! ). Je consomme végétal à chaque repas, à chaque collation. Lorsque je suis fatiguée en fin de journée, c'est que j'ai fourni assez d'efforts et que mon corps est naturellement repus. Je ne suis plus fatiguée à peine réveillée le matin. Mon énergie est telle que je fais 2 fois plus de sport qu'il y a quelques mois, que je ne suis plus jamais courbaturée, que ma capacité à récupérer est si brève qu'elle ne parait pas. Bref, je mange sain et privilégie le bio. Je bouge régulièrement . Je suis en bonne santé ( mes analyses médicales l'ont prouvé ). Je crois qu'il n'y a pas de secret. Tout est lié. Il en est de même pour notre planète. L'absence de consommation animale dans nos sociétés produit inévitablement des ressources naturelles pour les populations qui elles en dépendent pour survivre. L'élevage est la cause principale de la déforestation et de l'effet de serre mais aussi de l'abondante nécessité en eau qui deviendra peut-être rapidement le problème majeur de la planète, si ce n'est déjà le cas.  L'on pourrait faire un petit dessin et l'on s'apercevrait bien vite que de notre consommation animale ( viande mais aussi poisson ) dépend indubitablement la sauvegarde de la planète. Certains s'en moquent et raisonnent déraisonnablement car fatalistes. Je pense au contraire qu'il n'est jamais trop tard. Je ne conçois pas de rester sur un tel constat et ne pas tenter d'offrir un plus joli cadeau encore, notre planète est si belle, à mon enfant. Lui qui rêve les yeux ouverts d'arbres immenses, de grandes prairies arides et d'animaux en liberté.



Je vous parle de ma recette ?



L'idée est de concocter une recette simple, abordable et savoureuse qui donnera envie de consommer veggie, ce jeudi ! J'ai donc choisi une salade de pâtes, également appelées nouilles de sarrasin. Les soba sont normalement préparées sans gluten puisqu'au sarrasin. Méfiez-vous si vous êtes intolérants ou allergiques et lisez attentivement l'étiquette du paquet. Certaines marquent n'hésitent pas à insérer de la farine de blé dur avec celle de sarrasin. Ces nouilles sont délicieuses et très digestes. Simplement assaisonnées de sauce tamari ou de miso, elles constituent une belle base de plat complet. J'ai ici choisi d'ouvrir mon pot de purée de sésame noir. J'étais très curieuse. Plusieurs semaines que l'on se regarde lui et moi et qu'il me toise ( mon placard est en hauteur malheureusement ) impatient de se retrouver dans mon assiette. Et bien, j'ai attendu et je n'aurais pas du ! Enfin, si. J'en aurais donc encore pour quelques temps et rien que l'idée me console ! Ce sésame noir est une pure merveille. Je connais bien évidemment et depuis longtemps les graines de sésame noir. Leurs raretés sur le marché m'ont toujours persuadé de ne pas les réduire en purée et ainsi j'ai attendu de tester la purée du commerce. Merci Keimling ! Pour le reste, je vous en parle dans la recette. Rien de bien compliqué. Une petite sauce sésame noir & miso à la crème, quelques petites verdures ( légumes de votre choix voir même graines germées, pousses de salade, etc ) et de beaux grains de grenade juteux et acidulés. Une petite balade gustative !


La recette se trouve sur le site de la campagne.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire