Petits moelleux figues & noisette à la cardamome



Longtemps que je n'étais pas passée par ici et vous ne sauriez imaginer à quel point, lorsqu'on le délaisse quelques temps, notre blog peut nous manquer.
Ravie d'avoir retrouvé l'envie et le temps de griffonner quelques lignes et ainsi vous présenter mon nouvel univers.
Eternellement insatisfaite ( je suis une fille ), Petits repas entre amis ne correspondait finalement pas ( ou plus ) à ce que je voulais qu'il soit. Loin de refléter ma cuisine en réalité. J'espère que vous trouverez vos marques, que vous vous plairez encore et toujours ici et surtout que je parviendrez également à satisfaire vos papilles
( et pupilles ) aiguisées, parfois exigeantes.

Pour ma part et après avoir fait un bref tour d'horizon de Saint-Pétersbourg ( entre les ragots et ma propre expérience ), je crois pouvoir affirmer que ma liste de courses va se voir très nettement diminuée en comparaison de celle de San Francisco.
En résumé, beaucoup moins d'ingrédients de façon général. Les fruits sont quasi inexistants et peu variés ( en ce moment : pommes, poires, raisin - beaucoup - prunes, figues, kakis, quelques baies comme les myrtilles, les canneberges, des framboises et fraises aussi - alors qu'elles ne sont plus de saison en France - et quelques agrumes comme citrons, citrons verts, pamplemousses, oranges et kumquats ). Les légumes sont eux par contre assez sympathiques et beaux, notamment au marché ( qui est qui plus est situé à un bloc de l'appartement et ça, c'est chouette ! ). Je trouve quelques céréales aussi mais entre le kasha, les flocons d'avoine et de sarrasin, on a vite fait le tour. Peu d'épices en libre service mais de beaux stands au marché. Idem pour les graines et autres fruits secs. Un bel étal de miels divers et variés ( pour le plus grand bonheur de Minipouce ) où j'ai pu acheter du miel de sarrasin absolument délicieux. J'ai également trouvé du tofu. Ferme seulement mais c'est déjà ça, hein ? La crèmerie du marché est aussi très alléchante avec des dizaines de pots de tvorog - творог ( je vous en parle davantage très bientôt ) en tous genres. Pour ce qui est du poisson, croyez-moi que je n'ai jamais mangé du saumon aussi délicieux ( et pourtant je me régalais du saumon du Pacifique, lequel je croyais m'avais " dégouté " de ce poisson, étant quasi le seul sur les étals et donc quasi le seul dans mon assiette ... et ben ... non !! ). Il est véritablement bon. Fumé encore davantage. Comme tous les poissons fumés que j'ai pu déguster jusqu'alors, d'ailleurs.

Pour être sortie déjeuner de temps à autre, les restaurants sont assez onéreux mais offrent une cuisine assez variée et de qualité ( loin sont les US pour cela ). 
Un service également très appréciable.
J'ai d'ores et déjà testé 2 classiques : les pirojkis ( пирожки ) et le borscht ( борщ ). A moi de me lancer maintenant dans leur réalisation dans ma cuisine. 
A suivre.
Je conclurais simplement aujourd'hui en disant qu'après 1 mois passé en Russie, et à SPb en particulier, la vie est assez trépidante ( on marche tout le temps - les rues sont embouteillées du matin jusqu'au soir et chaque jour de la semaine - et à un rythme assez soutenu ) mais très agréable ( je dis ça mais beaucoup se plaigne du climat - entre pluie, en octobre c'est le pire il parait, je confirme ! - et froid, les collants sont enfilés depuis des semaines et les bonnets sur les oreilles ) bien qu'il ne neige pas ... encore  ( oui j'ai hâte et alors ? Minipouce aussi. Et puis attendez un peu, après vous m'entendrez me plaindre que je ne peux plus sortir ... enfin, je n'espère pas ) !

Avant dernier truc. 
Les slaves sont effectivement un peuple très froid au sens stricte du terme, ce qui peut-être déroutant si on ne le sait pas, très beau ( les femmes sont excessivement - bien que l'excès de beauté n'existe pas à mon avis - belles et ce n'est pas un mythe. Elles ont des jambes immenses, fines auxquelles elles ajoutent pas moins de 15 cm de talon, aiguille, sinon ce ne serait pas drôle, et en plus, sortent et marchent par tous les temps ... avec ! Alors je ne sais pas vous - euh, je parle des filles là, les mecs, passez votre chemin et filez à la recette - mais moi, je ne porte jamais de talons et suis toujours " à plat "alors imaginez mes yeux ébahis devant ce spectacle quotidien. Envieuse ? Un peu mais juste pour les chaussures, hein ! J'ai essayé par curiosité dans un magasin l'autre jour - mais c'est haut quand même et je ne suis pas petite alors j'ai l'impression d'être tout à coup très grande mais finalement étant donné que je me sens insignifiante à côté " d'elles " le reste de la journée, je tenterai bien. Je vais avoir besoin d'entrainement avant de remonter la Nevsky - ce sont les Champs Elysées de SPb - en entier, croyez-moi ! Ma parenthèse est énorme, je la referme ) et malgré tout assez chaleureux et bienveillants. 
Ils ne parlent pas anglais. Moi, pas russe ( 3 mots, il faut vraiment que j'apprenne et que je m'investisse surtout ). Et pourtant, c'est eux qui se sentent " gênés " lorsqu'ils sont confrontés à l'absence inéluctable de communication. C'est pourtant bien moi qui suis dans leur pays et qui ne peux pas m'exprimer. 
De fait, je me sens rassurée et me " débrouille ". C'est marrant après tout !

Dernier truc.
Les blinis ne sont pas russes ( je l'avais déjà précisé ici ) mais par contre les leurs ( de crêpes, vous suivez ? ) sont délicieuses mais ... sucrées alors que servies avec du poisson fumé. Anecdote qui n'en est pas une mais que que je vous indique car ce peut être déroutant ( vous allez peut-être être surpris mais moi ... j'aime ! c'est trop bon ! )

Allez, je vous parle popote et aussi et surtout d'Un réveil en douceur.

45 participations au total.
45 photographies plus alléchantes les unes que les autres.
45 belles idées à réaliser.

Vous le savez, j'ai annoncé la gagnante sur ma page facebook il y a déjà quelques jours et Laurence a même déjà reçu ( et testé quelques produits ! ) son colis.

Difficile se fut que de départager les participants et je tiens à remercier, à cette occasion, une ultime fois l'ensemble des personnes ayant joué le jeu et proposé des recettes plus sublimes les unes que les autres.
 Je n'imaginais pas que vous seriez si nombreux et je suis ravie que le thème vous ait autant enthousiasmé que moi. J'ai maintenant des tas de recettes de petit-déjeuner, et ça m'plait. Je vais d'ailleurs dans un avenir proche tester quelques unes de ces petites merveilles, je ne tiens plus !
Sincèrement merci.

A moi donc de vous présenter ma version, suivie à la virgule prêt ( et c'est à noter car je ne sais habituellement pas faire ce type d'exercice ), de la recette de Laurence.
Allez, je ne vous la fais pas, hein ?
J'ai utilisé du lait végétal et diminué la quantité de sucre. Un peu.
Et surtout, j'ai divisé par 2 les proportions car je n'avais pas de moules similaires à ceux de la gagnante.

Mais le résultat ... le résultat ... était divin. Oui, divin ! Rien que ça.
Vous n'avez pas encore réalisé cette recette ? Qu'attendez-vous ?
Hop ! Hop ! Hop ! Aux fourneaux ... !!


La recette est celle de Laurence.
Vous la trouverez donc sur son blog ici.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire